La séance du jeudi 3 octobre 2019 était consacrée aux différents types d’injection SQL, aux moyens de les exploiter et à la marche à suivre pour corriger une application vulnérable.

Voici les slides de la séance.

Pièces jointes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation